Mar 04 2016

Ce sujet va traiter de façon non exhaustive des différents types de housses ou bâches de protection pour automobiles et de leur utilisation. Une description sommaire sera présentée avec un avis quant à sa destination pour guider et éclairer le collectionneur.

Il existe plusieurs familles de housses ou bâches ; les premières auxquelles on pense et qui existent depuis des dizaines d’années sont :

Les baches extérieures

Elles suppléent souvent l’absence de garage, elles sont en matière imperméable et protègent essentiellement de la pluie mais l’humidité et la poussière peuvent se diffuser par le dessous malgré le cordon de serrage qui se trouve en bas de caisse. C’est une solution d’appoint mais en aucun cas une mesure de sauvegarde à long terme de la voiture. En effet, l’air et l’humidité y sont emprisonnés et conjugués aux différences de température et d’hygrométrie dues à la rosée ou la condensation, l’auto ne restera pas saine longtemps.

Une très bonne alternative pour une protection extérieure a vu le jour il y a quelques années ; il s’agit d’une housse dans laquelle la voiture est totalement enfermée de façon hermétique avec ventilateur et cartouche filtrante, cette housse est réalisée dans un matériau type bâche épaisse et résistante.

Dernière nouveauté : la housse type tunnel qui est gonflée et dans laquelle la voiture rentre mais on peut également circuler à pied autour de celle-ci ; l’élément porteur est l’air qui la gonfle et la maintient suspendue ou bien une légère armature métallique. Dans les deux cas, le matériau est un plastique transparent ou translucide qui offre une moindre résistance aux éléments extérieurs. Ce type de housse est à privilégier en mi-extérieur donc sous un bâtiment, un auvent ou un abri (pour éviter le poids de la neige par exemple) etil doit être arrimé pour éviter les coups de vent. Comme le modèle précédent il présentera une parfaite étanchéité mais son avantage résidera dans le renouvellement d’air ventilé en permanence et pourquoi pas chauffé par air pulsé de la maison ou chauffage additionnel.

Les housses intérieures

Comme leur nom l’indique, elles sont exclusivement destinées à un usage dans un local fermé car le matériau n’est pas imperméable. Il peut être micro-poreux mais si la pluie ou la bruine l’imprègnent, il aura du mal à sécher et le contact avec la carrosserie sera néfaste.

Pour un bâtiment fermé mais sujet à circulation, tout type de housse conviendra mais il faudra rechercher la plus grande étanchéité possible pour éviter à la poussière circulante de s’infiltrer. Ce pourra être une housse du type vu au paragraphe housses extérieures avec fort cordon enserrant les bas de caisse et les roues.

Pour un bâtiment fermé passif (idéal de tout amateur de belle voiture), un choix de plusieurs tissus et finitions se présente et il s’agira plus d’une affaire de goût. Si l’on évite le tout premier prix dont les coutures et finitions en fil de mauvaise qualité peuvent avoir un impact sur la peinture, toutes les autres housses conviennent ; elles sont plus belles les unes que les autres et il y a le choix entre celles en coton, flanelle, molleton ou les doublées qui feront merveille pour la protection de votre auto. De plus, elles peuvent être siglées, personnalisées avec des détails de coupe des rétroviseurs etc.

Il ne faut pas oublier que la housse est toujours posée directement sur la peinture de la voiture et donc veiller à ce que celle-ci soit propre, sans poussière extérieure ni intérieure et exempte de tâche de graisse. Si c’est le cas, elle pourra être lavée délicatement dans une machine de grande capacité en laverie.
La manipulation de cette housse est à effectuer avec précaution : l’avant sera roulé jusqu’à mi-toit puis l’arrière également jusqu’à mi-toit, ce qui facilitera le pliage et elle ne sera pas posée au sol.

Voilà donc ce tour d’horizon sur les diverses housses qui s’achève espérant que le lecteur saura discerner son besoin : 100% extérieur, extérieur sous abri ou intérieur.

Ce besoin orientera le choix du type de housse et sera le gage d’une conservation allongée de son véhicule.

Related news


About Author


(0) Readers Commenters


Laisser une réponse


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *