Août 16 2013

Les voitures de collection possèdent des caractéristiques différentes des véhicules récents au niveau de la carte grise et de l’entretien. Ces types d’auto doivent entre autres être placés dans un endroit sec, à l’abri des agressions des intempéries.

La voiture de collection en bref

Du point de vue légal, une voiture est considérée de « collection » lorsqu’elle a plus de 25 ans et possède une carte grise « de collection ». Cette dernière est spéciale dans la mesure où elle dispense les véhicules des contrôles techniques et impose quelques restrictions au niveau de la fréquence et de la zone de circulation.

La demande de cette carte est effectuée auprès de la FFVE ou la Fédération Française des Véhicules d’Époque. Dans cette demande, il est indispensable de préciser certaines caractéristiques de l’auto comme le modèle, la marque, la puissance, le type, le nombre de places assises, le numéro de série ou l’année de mise en circulation. Concernant l’assurance, la valeur de la souscription varie fortement suivant l’esthétique et la rareté de l’automobile.

Quelques astuces pour entretenir sa voiture de collection

Contrairement aux véhicules classiques, ceux de collection sont bien moins résistants aux intempéries et doivent être placés dans un garage sec et climatisé, dans la mesure du possible. Il est également nécessaire de les mettre sur cale ou de sous-gonfler ses pneus pour éviter les déformations.

Dans le remplacement des pièces, il est souvent avantageux de rejoindre les réseaux officiels des constructeurs voulant garder leur patrimoine automobile. Cependant, ces réseaux ne sont disponibles que pour certaines marques telles que Mercedes-Benz, BMW, Porsche ou Audi.

En effet, les autres marques, surtout les Françaises et les Italiennes, ne produisent plus de pièces de rechange neuves pour leurs anciens véhicules. Pour faciliter l’entretien de ces types d’auto dont les pièces se raréfient, il est préférable d’adhérer à un club de passionnés.

D’autre part, il faut savoir que les autos anciennes doivent rouler le plus fréquemment possible pour éviter que leurs moteurs ne se dégradent rapidement. Il est également recommandé de les vidanger, de changer leurs filtres à pollen, de contrôler l’état de leurs batteries et de vérifier les disques et les plaquettes de freins tous les 10 000 kilomètres.

Related news


About Author


(0) Readers Commenters


Laisser une réponse


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *